« Vivre sur Mars », le livre événement de l'astrobiologiste Cyprien Verseux (Sup'Biotech promo 2013) - Le blog de Sup'Biotech

Toute l'actualité

« Vivre sur Mars », le livre événement de l'astrobiologiste Cyprien Verseux (Sup'Biotech promo 2013)

En août 2016, l'astrobiologiste Cyprien Verseux (Sup'Biotech promo 2013) goûtait à nouveau à l'air libre après avoir passé un an dans un dôme niché sur un ancien volcan hawaïen en compagnie de cinq autres scientifiques pour la mission HI-SEAS IV de la NASA. Destinée à simuler ce que peut être la vie sur Mars en vue d'une prochaine conquête de la planète rouge, cette expérience unique a marqué les esprits du grand public comme celui de cet Ancien atypique. Le 28 septembre 2017, soit un peu plus d'un an après être « revenu sur Terre », Cyprien Verseux sortira un livre, « Vivre sur Mars : 366 jours pour tester la vie sur la planète rouge » (Éditions Michel Lafon), qui retracera cette aventure hors norme. L'occasion pour Sup'Biotech de poser quelques questions à ce scientifique qui aime relever de nouveaux challenges.

evenement_livre_vivre_sur_mars_cyprien_verseux_astrobiologiste_ancien_promo_2013_supbiotech_interview_espace_sciences_mission_hi-seas_01.jpgPourquoi avoir écrit ce livre ?
Il existe deux principales raisons. La première est toute personnelle : quand je relierai ce livre dans quelques années, cela ravivera forcément en moi des souvenirs et des détails qui, autrement, pourraient tomber dans l'oubli. La seconde raison concerne directement l'existence d'une mission humaine sur Mars dans le futur. En effet, une telle mission ne pourra se faire sans l'appui du grand public et je crois sincèrement que cet appui ne pourra s'obtenir qu'en informant du mieux possible les gens sur ce projet. À chacun de décider ensuite d'y apporter ou non son soutien ! D'où ce livre qui permettra à chacun de mieux nourrir sa réflexion finale, même s'il s'agit avant tout d'un récit personnel et non d'un cours magistral.

Quand as-tu commencé sa rédaction ? Pendant ton aventure, tu écrivais déjà ?
Pendant la mission, je tenais déjà un blog pour décrire mon quotidien. Cela dit, et même si j'en ai repris quelques parties, ce qui a été publié sur le blog ne représente qu'une faible fraction de ce qui est présent dans le livre. Concernant l'écriture en tant que telle, j'ai vraiment commencé à m'y mettre en octobre 2016, soit environ deux mois après mon retour, pour finir l'ouvrage en juin 2017. J'écrivais surtout la nuit, mes journées étant généralement bien remplies par mon doctorat en Italie, à l'Université de Rome Tor Vergata.

Que raconte-t-il ?
L'aventure HI-SEAS IV, bien sûr, mais aussi ce qu'il s'est passé avant. Cette mission a commencé pour moi plusieurs années avant d'entrer dans le dôme. Cela me semblait intéressant d'aborder également cette histoire dans l'histoire, du moment où j'ai entendu parler d'une mission de ce genre pour la première fois à l'entrée dans le dôme, en passant par la sélection et l'entraînement. J'ai cherché à faire vivre au lecteur l'aventure à travers mes yeux. Les hauts comme les bas, et les moments embarrassants autant que ceux plus valorisants.

cyprien_verseux_mission_mars_hi_seas_ancien_supbiotech_posez_vos_questions_ecole_biotechnologies_01.jpg
Quelle est la cible ?
Le grand public au sens large. Je ne voulais pas écrire un livre réservé aux néophytes : tout le monde peut y trouver un intérêt et du plaisir à la lecture, y compris ceux qui n'ont pas de formation scientifique. C'est en tout cas ce que je souhaitais parvenir à réaliser. J'espère que ce sera le cas ! En tout cas, le retour de mes premiers lecteurs - non officiels - indique une lecture fluide, stimulante et drôle. J'aime croire que ce n'est pas seulement parce que les lecteurs en question sont des proches.

Avec l'aventure HI-SEAS, tu as connu une forte médiatisation, qui devrait d'ailleurs encore se poursuivre avec la sortie de ce livre. Comment as-tu vécu cette période ?
C'était amusant. À la sortie du dôme, je suis resté deux semaines à Hawaï pour débriefer la mission, puis j'ai passé deux semaines à Paris, où j'ai alors connu cet engouement médiatique en enchaînant chaque jour des passages sur des plateaux télé et radio. C'était drôle, mais aussi intéressant de voir comment fonctionnait le monde des média avant de repartir à Rome. En tout cas, pas d'inquiétude : si je prends la grosse tête, ma fratrie me ramènera rapidement les pieds sur Terre.

questions_reponses_cyprien_mission_to_mars_supbiotech_projet_hi-seas_2015_01.jpg
En tant que scientifique, estimes-tu devoir partager un maximum ton savoir auprès du grand public ?
C'est ce que j'essaye de faire, entre autres avec ce livre. Je pense qu'une partie très importante de notre travail porte justement sur la communication avec l'extérieur : certes, la recherche permet de générer des connaissances, mais l'intérêt est limité si l'on est incapable de les communiquer, de les partager.

Comment se déroule la fin de ton doctorat ?
Plutôt bien ! Je suis en train de finaliser mon mémoire. Si tout se passe bien, je le termine cette année. Après cette étape, je pourrai me consacrer à d'autres projets.

Tu as déjà de nouveaux défis à relever ?
Oui. Pour tout vous dire, je suis actuellement en phase de sélection et d'entraînement pour une mission scientifique d'un an en Antarctique, mais n'en parlons pas trop... rien n'est encore joué !

Un dernier mot pour les nouveaux étudiants qui viennent d'intégrer Sup'Biotech ?
Qu'ils n'hésitent surtout pas à y développer leurs propres projets ! Sup'Biotech apporte des connaissances théoriques, bien sûr, mais l'une des grandes forces de l'école réside aussi dans sa capacité à accompagner et développer les idées de ses étudiants. Ces derniers doivent donc en profiter pour oser et essayer, y compris dès la première année ! S'ils sont motivés, ils trouveront à Sup'Biotech le soutien nécessaire pour réaliser le projet qui leur tient à cœur.

evenement_livre_vivre_sur_mars_cyprien_verseux_astrobiologiste_ancien_promo_2013_supbiotech_interview_espace_sciences_mission_hi-seas_02.jpgCyprien Verseux, « Vivre sur Mars : 366 jours pour tester la vie sur la planète rouge » (Éditions Michel Lafon), 17,95 euros. Sortie le 28 septembre 2017.

Revivez également la mission HI-SEAS IV de Cyprien sur le site de Sup'Biotech à travers la série d'articles que l'école lui a consacré.

Infographie_Cyprien_Verseux_nasa_hi-seas_mission_mars_365_jours_supbiotech_ionis_education_group_2016.jpg


Archives

Abonnez-vous

Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :