Toute l'actualité

Équipage, soins sur place, mission martienne... Cyprien Verseux (Sup'Biotech promo 2013) vous dit tout de sa mission pour la NASA !

Dans le cadre d'une mission de la NASA, Cyprien Verseux (Sup'Biotech promo 2013) est actuellement isolé avec cinq autres scientifiques pour simuler ce que peut être la vie sur Mars. Avant son retour prévu pour l'été 2016, Sup'Biotech vous propose de lui poser directement vos questions sur cette belle aventure. Pour cela, il vous suffit de les envoyer par email à communication@supbiotech.fr avec pour objet « Cyprien on Mars » et accompagné de différentes informations (nom, prénom, âge et fonction -étudiants, collégiens, lycéens, professionnel, etc.). Aujourd'hui, après une première session réussie, découvrez les questions d'Alexis, Emilie, Guillaume, Julie et Marwan !

questions_reponses_cyprien_mission_to_mars_supbiotech_projet_hi-seas_2015_01.jpgquestions_reponses_cyprien_mission_to_mars_supbiotech_projet_hi-seas_2015_02.jpg« Est-ce que des vacances sur place vous attendent à la fin de la mission ? » Question d'Alexis.
La réponse de Cyprien : Nous resterons une semaine ou deux à Hawaii après la mission, mais ce ne sera pas vraiment des vacances pour ainsi dire : le débriefing occupera la majeure partie de nos journées. On essaiera tout de même de visiter un peu l'île !



questions_reponses_cyprien_mission_to_mars_supbiotech_projet_hi-seas_2015_03.jpg« Les participants sont-ils rémunérés pour cette mission et seront-ils prioritaires pour le vrai voyage sur Mars ? » Question d'Emilie.
La réponse de Cyprien : Les participants sont rémunérés, oui. Pour ce qui est du voyage vers Mars : nous ne sommes pas prioritaires - d'ailleurs, il n'y a aucune place réservée et les sélections n'ont pas encore eu lieu. Par contre, il est vrai que ce genre d'expérience donne un avantage pour la sélection.

cyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_01.jpg

De gauche à droite : Cyprien Verseux, Christiane Heinicke, Carmel Johnston, Tristan Bassingthwaighte, Sheyna Gifford et Andrzej Stewart

questions_reponses_cyprien_mission_to_mars_supbiotech_projet_hi-seas_2015_04.jpg« Peux-tu nous parler des autres membres de "l'équipage" ? D'où viennent-ils et quelles sont leurs missions ? Sont-ils aussi férus de biotechnologies que toi ? » Question de Guillaume.
La réponse de Cyprien : Je suis le seul biologiste sur place ; les autres s'intéressent simplement aux biotechnologies par curiosité et pour ce qu'elles peuvent apporter aux missions spatiales longues durées. J'ai déjà présenté mes cinq « colocataires » sur mon blog Walking on Red Dust, mais je peux tout de même te faire un court descriptif du parcours de chacun d'entre eux.
Avec moi, il y a déjà Christiane Heinicke. Je la connais depuis plus d'un an, puisqu'on a passé deux semaines ensemble dans le désert de l'Utah, avec quatre autres personnes, pendant l'épreuve finale de la sélection pour une mission d'un an dans l'Arctique (Mars Arctic 365) qui a finalement été annulée par manque de fonds. C'est une physicienne et ingénieure allemande qui, à la base, se fichait pas mal de Mars mais voulait étudier les glaces de l'Arctique. Au cours des deux ans de sélection pour Mars Arctic 365, elle a finalement développé un intérêt pour l'exploration de la planète rouge. Ici, elle travaille sur comment extraire de l'eau des sols martiens en utilisant l'énergie solaire. Elle est facile à reconnaître : fine, l'allure fière, les yeux bleus et les cheveux violets.
Il y a ensuite Carmel Johnston. Elle faisait également partie de notre équipe dans l'Utah et, quand elle a su que Christiane et moi étions candidats pour HI-SEAS IV, elle n'a pas hésité. C'est une américaine spécialiste des sols qui passe son temps sur le terrain, de l'Alaska au Montana. Ici, elle travaille sur des systèmes de culture aquaponique d'intérieur : un système où des plantes se nourrissent des déchets métaboliques de poissons, qui servent eux-mêmes de nourriture à la fin de leur cycle de vie. Ne vous fiez pas à ses longs cheveux qui évoquent une princesse Disney : l'équipage soupçonne qu'elle pourrait terrasser un grizzly à mains nues.
La dernière femme de l'équipe est Sheyna Gifford. Elle aussi vient des États-Unis. Elle est entre autres diplômée en neurosciences, médecine, journalisme et biotechnologies. Elle travaille sur différents projets liés à l'espace depuis presque 20 ans et a fait partie d'une des missions HERA : une simulation de deux semaines d'un voyage jusqu'à un astéroïde, organisée par la NASA pour des motifs similaires à ceux d'HI-SEAS IV. Ici, son projet principal est un projet de télémédecine : l'impression 3D d'outils chirurgicaux et leur utilisation par des novices (ses coéquipiers) suivant à distance les instructions d'un chirurgien.

cyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_02.jpgcyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_03.jpg

En mission, on fête aussi Noël

Vient ensuite Andrzej Stewart. Ayant la nationalité anglaise et américaine, il est diplômé du MIT et travaille à Lockheed Martin comme contrôleur aérien interplanétaire. Il a entre autres piloté les missions Mars Odyssey, MRO et MAVEN. C'est un pilote passionné, parlant d'avions comme d'autres parlent de femmes. Sheyna et lui étaient coéquipiers à HERA. Ici, son projet consiste à tester l'utilisation d'un drone pour inspecter l'habitat et explorer les environs sans sortir du dôme. Pendant son temps libre, il assemble et programme des robots qui prennent souvent la forme de reptiles ou d'arachnides et ont une fâcheuse tendance à attaquer les membres de l'équipage. C'est amusant de voir ce hockeyeur barbu, grand et large, ancien joueur de football américain, rire comme un enfant en nous regardant repousser ses robots.
Enfin, Tristan Bassingthwaighte se trouve également à mes côtés. Il est américain, doctorant en architecture, et travaille sur le développement d'habitats pour Mars. Vivre à l'intérieur d'un prototype d'habitat pour Mars est une excellente façon de détecter les vrais problèmes, les choses à conserver et les choses à éliminer. Il ne communique presque qu'à travers des blagues et contribue énormément au bon moral de l'équipage.

cyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_04.jpgcyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_05.jpgcyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_06.jpg

questions_reponses_cyprien_mission_to_mars_supbiotech_projet_hi-seas_2015_05.jpg« Comment cela se passe si vous tombez malade ? » Question de Julie.
La réponse de Cyprien : Nous avons une réserve de médicaments et de matériel médical, ainsi qu'un « flight surgeon » : un médecin en-dehors du dôme qui peut nous donner des instructions à distances. Et comme Sheyna est médecin, elle peut aussi nous aider.



questions_reponses_cyprien_mission_to_mars_supbiotech_projet_hi-seas_2015_06.jpg« Est-ce que ton séjour te fait penser à des livres de science-fiction ? » Question de Marwan.
La réponse de Cyprien : Il y a pas mal d'éléments ici qui me rappellent Seul sur Mars d'Andy Weir. Il m'arrive aussi de penser à La Trilogie de Mars de Kim S. Robinson.



cyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_07.jpgcyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_08.jpgcyprien_verseux_supbiotech_mission_mars_nasa_hi-seas_questions_reponses_2016_biotechnologies_equipe_scientifiques_09.jpgPour suivre les aventures de cet Ancien au cœur de la mission HI-SEAS, rendez-vous sur son blog Walking on Red Dust qu'il alimente régulièrement (en anglais et en français) ainsi que son profil Twitter.

Archives

Abonnez-vous

Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :