Dernière ligne droite pour la Biotech Team avant l'Oxfam Trailwalker - Le blog de Sup'Biotech

Toute l'actualité

Dernière ligne droite pour la Biotech Team avant l'Oxfam Trailwalker

C'est la dernière ligne droite pour la Biotech Team de Jennifer Battu, assistante pédagogique du cycle Expertise, Baptiste Favard, technicien de laboratoire, Thierry Picaud, directeur des études du cycle Expertise et Sophie Picavet, responsable des relations internationales. Quelques jours avant de participer à l'Oxfam Trailwalker, un défi sportif de 100 kilomètres à parcourir en 30 h, les quatre membres de cette équipe 100 % Sup'Biotech font le point.

oxfam_trailwalker_biotech_team_supbiotech_juin_2015_marche_sport_humanitaire_equipe_ecole_01.jpg

Thierry, Sophie, Baptiste et Jennifer sont prêts !

Depuis notre dernière discussion, que s'est-il passé ?
Baptiste : Nous avons pas mal intensifié les entraînements, avec notamment une participation à deux trails conséquents. Il y a d'abord eu les 25 bosses à Fontainebleau, un trail de 20-25 kilomètres avec pas mal de dénivelés et un terrain assez rocailleux, puis une marche de 25 kilomètres dans le Val d'Orge.
Sophie : Il s'agissait de sorties en équipes mais chacun de son côté a continué à s'entraîner de façon régulière. D'ailleurs, nous avons quasiment tous fait des « stages d'oxygénation » : Baptiste est parti dans les Vosges, Thierry dans le Juras, Jennifer en Bretagne et moi dans le Vercors !
Thierry : Depuis la dernière fois, nous avons également réussi à atteindre les objectifs de notre campagne de crowdfunding avec plus de 2 000 euros collectés sur les 1 500 prévus ! Et puis, nous avons réussi à obtenir une subvention allouée par la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté (BPBFC) pour faire imprimer des tee-shirts techniques avec notre logo. Nous devons les recevoir juste avant la course. Nous pourrons les utiliser et en donner à nos supporters pour qu'ils se fassent repérer le long du parcours.
Jennifer : Cette somme sera directement et entièrement reversée à Oxfam pour leur démarche humanitaire.

Constatez-vous une transformation physique depuis que vous avez commencé cet entraînement intensif ?
Sophie : Désormais, nous avons tous un corps de rêve ! (rires)
Le départ de l'Oxfam Trailwaker est pour bientôt. Vous avez de l'appréhension ?
Baptiste : Pas vraiment car nous sommes bien préparés.
Jennifer : En fait, plus on s'approche du trail, moins nous devons faire d'efforts finalement. Il faut garder un bon rythme pour l'endurance mais, passé le 20 mai, nous avons décidé de ne pas faire de grosses marches afin d'éviter les blessures et de fatiguer nos corps pour le jour J.
Thierry : Nos dernières sorties n'étaient que de 5 à 10 kilomètres pour protéger nos organismes.
Sophie : Pour ma part, j'ai un peu de pression car, la semaine passée, j'étais aux États-Unis pour les relations internationales de l'école. Étant de retour seulement depuis dimanche, j'espère que le décalage horaire ne me jouera pas un mauvais tour !

oxfam_trailwalker_biotech_team_supbiotech_juin_2015_marche_sport_humanitaire_equipe_ecole_02.jpg
Côté aliments, quels sont ceux que vous avez prévus durant la marche ?
Baptiste : Principalement du saucisson, du fromage et du pain d'épices !
Sophie : Au départ, on pensait partir uniquement avec des compotes et des barres énergétiques mais, finalement, nous avons choisi des aliments que nous aurons vraiment envie de manger sur place.
Jennifer : Nous partons aussi avec des boissons d'hydratation, de performance et de récupération.

Selon vous, lorsqu'on participe à un trail aussi long, qu'est-ce qui est le plus difficile pour l'organisme ?
Sophie : Pour moi, c'est le sommeil.
Jennifer : Je pense pareil même si, durant nos précédentes grandes marches, nous avons constaté que la récupération n'était pas forcément le problème principal. La vraie difficulté, c'est de repartir après une pause. Quand on marche, tout va bien mais le moment de la reprise après un break est délicat. Ce sera justement le principal défi de cet Oxfam Trailwalker : pendant les 100 km, nous aurons forcément envie de nous poser mais il ne faudra pas que cela dure trop longtemps. Le risque de ne pas pouvoir continuer est bel et bien présent.
Sophie : On va se soutenir les uns les autres pour tenir...
Thierry : ... et on pourra aussi compter sur nos supporters !

Combien de supporters seront présents ?
Jennifer : Nous aurons six supporters « officiels » qui viendront avec nous et aurons un gîte à côté du parcours : leur mission sera de venir nous voir sur des points de relais pour nous ravitailler. C'est un vrai soutien.
Sophie : On attend 24 autres personnes de l'école -des étudiants comme des membres des équipes - qui ont également prévu de venir nous supporter !

Archives

Abonnez-vous

Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :