Après un voyage réussi, l'association MHIGE Sup'Biotech pense déjà à 2015 - Le blog de Sup'Biotech

Toute l'actualité

Après un voyage réussi, l'association MHIGE Sup'Biotech pense déjà à 2015

Comme en 2012 et 2013, l'association MHIGE Sup'Biotech participait à un grand convoi en mai dernier pour apporter près de 80 000 euros de matériel à des écoles, universités et hôpitaux du Kosovo. Une aventure humaine enrichissante qui va à nouveau se renouveler l'année prochaine comme le confie Lucas Jacquin (Sup'Biotech promo 2015), président de l'association, qui faisait partie des étudiants présents lors de ce long voyage.

mhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_02.jpgPrès de 80 000 euros de matériels récoltés pour le Kosovo et transportés dans cinq camionnettes par 24 étudiants issus des quatre coins la France : la Mission Humanitaire Inter Grandes Ecoles (MHIGE) de cette année 2014 ressemblait fort à un succès ! En compagnie de sa camarade de promo Léa Grimault, Lucas Jacquin (Sup'Biotech promo 2015), président de MHIGE Sup'Biotech représentait la quinzaine de membres de l'association lors de cette aventure de deux semaines organisée en mai dernier. « C'était un long voyage : on a roulé pendant deux jours, du point de ralliement à Grenoble jusqu'au Kosovo avec, entre temps, une escale à Bari en Italie pour prendre un ferry afin de se rendre au port du Durrës en Albanie », raconte l'étudiant.

mhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_16.jpg

Lucas et Léa (en rouge)

mhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_11.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_01.jpg

Une école et deux hôpitaux aidés par le convoi...
Une fois arrivés au Kosovo, les membres de la MHIGE logeaient dans les résidences universitaires de Pristina. L'occasion de pouvoir échanger avec les étudiants locaux affirme Lucas : « Même si ça ne faisait pas partie de notre mission, c'est toujours agréable de pouvoir créer des relations avec les gens sur place. » Un bonus bienvenu car, durant ces deux semaines, la bande de la MHIGE avait un emploi du temps aussi chargé que leurs camionnettes : « Notre programme consistait d'abord à nous rendre dans une école primaire pour distribuer une certaine quantité de matériel récoltée tout au long de l'année : des tableaux, des rétroprojecteurs, des livres, etc. Tout le monde nous attendait là-bas et nous ont applaudis à notre arrivée ! Après, nous avons livré le matériel dans deux hôpitaux : l'hôpital de Pristina et celui de Skenderaj, une ville de la campagne kosovare. Dans le premier, nous avons surtout apporté quelques fauteuils roulants car ce n'était pas l'hôpital qui nécessitait le plus d'aide. Dans le second, nous avons laissé tout le reste de notre cargaison : une bonne cinquantaine de fauteuils roulants, du petit matériel de soin, des lits, etc. Nous avons été très bien accueillis - le maire de Skenderaj nous a même invités à boire un café - et avons noué de bons contacts, ce qui permettra de revenir pour les prochaines missions. »

mhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_03.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_08.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_10.jpg... mais aussi une université
Grande nouveauté cette année, la MHIGE faisait également un détour par la bibliothèque de l'université de Pristina avant la fin de son périple kosovar. « Nous sommes allés rencontrer une professeure de français de Pristina avec qui nous avions pris contact via l'ambassadeur du Kosovo en France, détaille Lucas. Elle avait besoin de livres en français et nous lui en avons donc ramené plus de 2 000 ! C'était la première fois que nous faisions ce genre d'action. » De quoi donner du baume au cœur à tous les membres de cette équipée avant de plier bagages. Surtout que, pour le duo de Sup'Biotech, le retour n'a pas été de tout repos comme l'explique Lucas : « Nous avons dû être rapatriés en avion ! En fait, sur la route du Kosovo pour la France, notre camion est tombé en panne : nous avons dû rouler pendant 100 kilomètres sans feux, ni essuie-glaces, bref sans système électronique, avant qu'il ne lâche définitivement. »

mhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_12.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_06.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_15.jpgLe voyage de 2015 est déjà en préparation
Pour autant, cette mésaventure n'a pas entaché la beauté du voyage ni les souvenirs des participants. « Le bilan était extrêmement positif : nous avons tous adoré ce voyage même si c'était assez difficile physiquement ! Nous avons réussi à tous nous souder et nous en ressortons plus forts. Nous avons surtout clairement vu que notre mission apportait quelque chose aux gens concernés. » D'ailleurs, Lucas et ses comparses de l'association préparent déjà la prochaine expédition en espérant « que ça marchera aussi bien, voire mieux ! Depuis fin août, nous planchons dessus même si nous ne sommes pas encore au courant de la destination. Pour l'instant, il s'agit surtout de travailler sur la récolte de fonds et la recherche de contacts dans les hôpitaux et les écoles. » Et parmi les priorités de la MHIGE Sup'Biotech, il y a l'organisation d'un nouvel événement. « Nous allons organiser une course caritative de 5 / 10 km au parc des Hautes-Bruyères de Villejuif en mars prochain et espérons réunir le maximum de gens possible pour courir avec nous et nous aider à financer le futur voyage », annonce Lucas. Le rendez-vous est pris !


Suivre la MHIGE Sup'Biotech sur Facebook et Twitter

mhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_05.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_07.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_09.jpgmhige_missions_humanitaire_grandes_ecoles_supbiotech_voyage_2014_13.jpg


A propos de la MHIGE
La MHIGE regroupe une vingtaine de grandes écoles à travers la France, ayant pour objectif de collaborer ensemble, tout au long d'une mission humanitaire. La destination du convoi est décidée tous les ans par le Bureau Humanitaire Inter Grandes Écoles (BHIGE), élu lors de la première assemblée générale de l'année. Le BHIGE est responsable de l'organisation de la mission.

Archives

Abonnez-vous

Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :