Travailler à réduire la toxicité des médicaments - Le blog de Sup'Biotech

Toute l'actualité

Travailler à réduire la toxicité des médicaments

2alex.jpgAvec l’affaire du Mediator, la question de la toxicité des médicaments est plus que jamais au cœur de l’actualité. Comment favoriser l’identification puis l’élimination de tous les risques, à court terme comme à long terme ? C’est un problème sur lequel se penche BioQuanta, société d’expertise en biologie et en modélisation moléculaire.

Dans le cadre de stage de 4e année à BioQuanta, Alexandre Ismail, étudiant de Sup’Biotech (promotion 2011) a participé à la rédaction de deux articles* en anglais portant sur les moyens d’éviter le développement d’un médicament toxique. « On peut faire aujourd’hui un constat, explique-t-il. Avec les méthodes actuelles, lors du développement d’un médicament, 90 % des composants potentiellement efficaces sont disqualifiés au niveau des dernières étapes, ce qui entraîne beaucoup de dépenses et d’efforts inutiles. D’où l’importance de l’enjeu, en termes d’économie de temps et d’argent, que pourrait représenter l’élimination précoce des candidats toxiques dans le processus de développement. Les articles auxquels j’ai participé traitent de la nécessité de l’utilisation d’une méthode fiable de sélection par ordinateur : un outil d’analyse capable d’évaluer la toxicité d’un médicament aux différentes étapes de son développement, qui pourrait prêter assistance aux biologistes en intégrant tous les paramètres nécessaires. Cela représenterait une solution très avantageuse et permettrait de réduire les chances que se produise un nouveau scandale tel que celui du Mediator. BioQuanta tente de répondre à cette problématique en mettant au service de ses clients deux plateformes capables de prévoir la toxicité et l’impact métabolique de n’importe quelle molécule. Cependant, demeure le problème de la toxicité à long terme, qui reste très difficile à détecter a priori. »

Expérience renouvelée

Après ce premier stage en business developpement à BioQuanta, Alexandre, en cinquième année à Sup’Biotech, effectue actuellement un second stage de 6 mois au sein de l’entreprise : « Mon premier stage m’a beaucoup appris sur la façon de présenter sa propre société et ses technologies, sur la manière d’être plus vendeur auprès de l’industrie. Il m’a fallu réaliser une étude de marché : bien relever les problématiques actuelles se posant dans le domaine de la santé et de l’industrie pharmaceutique, me demander comment les technologies de BioQuanta pouvaient constituer de bons moyens de les résoudre, m’interroger sur la façon la plus adéquate de répondre 2modelisation.jpgaux besoins de chaque sous-population, constituant autant de clients potentiels. La rédaction des articles m’a également fait découvrir le processus de publication. A côté de cela, j’ai participé à des conférences et à des salons afin de parler à d’autres sociétés de problèmes spécifiques tels que la réglementation. J’ai également pris part à la création de brochures, de dépliants présentant à d’autres entreprises les technologies développées par BioQuanta. Mon second stage , commencé en janvier, concerne davantage les aspects de modélisation. En parallèle, j’achève un master de biologie à l’université d’Evry sur les chemokines, de petites molécules sécrétées par les zones endommagées du corps et dont le rôle est de guider les leucocytes dans leur migration pour éliminer les cellules lésées. »

* Lien vers les deux articles, rédigés l’un pour la revue Drug Discovery World, et l’autre pour la revue Future medicinal chemistry.

www.bioquanta.net

Commentaires

Alexandre,

je suis heureux de lire ce billet et j'y retrouve avec plaisir ton sens de l'information efficiente.

Certes la toxicité à long terme pose quelques soucis, mais n'oublie pas la toxicité chronique aussi.

Finalement ce n'est pas tant l'assistance aux biologistes notre objectif, mais l'amélioration de la prise en charge des patients. Ceci au travers de notre engagement dans la médecine prédictive et personnalisée, afin de donner le bon médicament, au bon patient, à la bonne dose !

BC

Archives

Abonnez-vous

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :