Le blog de Sup'Biotech

Derniers articles

Concours Coup2Boost 2017 : quatre projets étudiants de Sup'Biotech sur le podium !

Fin avril, le concours Coup2boost organisait une grande finale afin de départager les meilleurs projets proposés par des équipes étudiantes issues de Grandes Écoles et d'universités à l'occasion de son édition 2017. Lors de cette journée, chaque équipe finaliste devait présenter son concept et tenter de séduire les jurys des entreprises partenaires de l'événement. Après délibérations, quatre projets portés par des étudiants de 2e et 5e années de Sup'Biotech ont réussi à se frayer un chemin jusqu'au podium !

retour_prix_podium_projets_innovants_supbiotech_coup2boost_etudiants_equipes_recherche_biotehcnologies_2017_01.jpgMed & Chill remporte l'adhésion de Dassault Systèmes
Composée de Clémence Astier, Raphaëlle Bourdenx, Laëtitia Breuil, Marina Chuon, Marie Cointault et Inès Le Breton (promo 2020), toutes étudiantes en 2e année, l'équipe de Med & Chill s'est hissée sur la première marche du podium dans la catégorie portée par Dassault Systèmes grâce à sa solution alternative pour le diabète. Elle n'est pas la seule équipe de Sup'Biotech à s'être distinguée auprès du célèbre éditeur de logiciels puisque Glut n'Test, l'équipe de Marianne Bourdet, Sofia Hervais, Laurine Le Gal, Valentine Perez, Axelle Redon et Mathilde Semin (promo 2020) a terminé à la 3e place pour son test du gluten innovant.

retour_prix_podium_projets_innovants_supbiotech_coup2boost_etudiants_equipes_recherche_biotehcnologies_2017_04.jpg

Les équipes de Med & Chill et Glut n'Test

retour_prix_podium_projets_innovants_supbiotech_coup2boost_etudiants_equipes_recherche_biotehcnologies_2017_03.jpg


Mange-Moi croque dans la médaille d'or
Du côté de la catégorie présidée par Réseau DEF, c'est l'idée de lutte contre la prolifération des déchets plastique du projet Mange-moi qui a su faire la différence afin de terminer sur la plus haute marche du podium. Une belle récompense pour l'équipe d'Adrien Auge, Anh-Thu Hua, Mary-Amélie Masson, Thibaud Métais, Flore Migeon et Julie Six (promo 2020). Quant au projet Tech' & Share de plateforme d'échange de biens mené par Caroline Bielawski, Cécile Doualle, Elodie Kernec et Patricia Lamy (promo 2017), il n'a pas démérité non plus en s'accaparant la troisième position de la catégorie animée par le groupe de conseil en ingénierie Abylsen.

retour_prix_podium_projets_innovants_supbiotech_coup2boost_etudiants_equipes_recherche_biotehcnologies_2017_05.jpg

L'équipe de Mange-Moi...

retour_prix_podium_projets_innovants_supbiotech_coup2boost_etudiants_equipes_recherche_biotehcnologies_2017_06.jpg... et celle de Tech' & Share

retour_prix_podium_projets_innovants_supbiotech_coup2boost_etudiants_equipes_recherche_biotehcnologies_2017_02.jpg


Le Forum BioRESP vise à rassembler les différents acteurs de la bioéconomie

Il y a quelques jours, Sup'Biotech vous annonçait la création d'un nouveau rendez-vous entièrement dédié au domaine de la bioéconomie : le Forum BioRESP. Avant le lancement de sa première édition, prévue le jeudi 1er juin 2017 à l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (ENGREF) d'AgroParisTech (Paris 15e), Sup'Biotech vous invite à en découvrir davantage en compagnie de Dorothée Browaeys, chargée de mission du Forum BioRESP.

forum_bioresp_supbiotech_programme_europeen_synenergene_evenement_biologie_bioeconomie_vivant_conference_ateliers_2017_05.jpg

Dorothée Browaeys

D'où est venue cette envie de créer le Forum BioRESP ?
Dorothée Browaeys : Le Forum BioRESP s'inscrit dans la dynamique amorcée depuis la mise en place du programme européen Synenergene, dont l'organisation du Festival Vivant en 2016. Déjà très centré sur les sujets de bioéconomie, cet événement a démontré que, dans les années à venir, nous allons assister à une forte mobilisation quant aux ressources des biomasses, qu'elles soient agricoles, forestières ou maritimes. Cela va engendrer des conflits et tensions liés à l'approvisionnement, à la culture des sols ou encore à l'affectation des terres, associées à la diversification des marchés. Il nous semblait donc important de monter une plateforme dédiée à ce dialogue en compagnie de nos partenaires, parmi lesquels se trouvent des écoles comme Sup'Biotech ou AgroParisTech, mais aussi le réseau Entreprises pour l'environnement, l'ADEME, la MSH Paris-Saclay, le Réseau Orée, etc. Cette initiative est d'autant plus pertinente qu'elle fait écho à la feuille de route sur la bioéconomie du précédent gouvernement français, dévoilée en janvier 2017.

Pourquoi avoir décidé de proposer quatre éditions par an ?
Ce rythme se base sur celui d'un autre forum, le Forum NanoRESP, dédié aux nanotechnologies. Ce dernier possède d'ailleurs une gouvernance similaire au Forum BioRESP, avec une alliance de financeurs et un comité de pilotage. Organiser quatre forums par an nous paraît être un rythme à la fois souhaitable et soutenable, car cela permet de proposer des choses assez profondes tout en garantissant la présence régulière des différents acteurs de la bioéconomie.

Les différentes éditions du Forum BioRESP seront-elles uniquement organisées à Paris ?
Rien n'est encore acté, mais il est possible que l'événement se diversifie par la suite. En effet, la dimension territoriale est centrale dans la bioéconomie - c'est même l'une des opportunités les plus séduisantes de ce domaine. Cela serait donc logique de voir l'événement se déplacer. D'ailleurs, parmi nos soutiens se trouvent la Fondation Paris-Reims et la Fondation Jacques de Bohan, toutes deux basées à Reims et liées à la bioraffinerie de Bazancourt-Pomacle autour d'un certain nombre d'industriels (Cristal Union, Cristanol, Chamtor, etc.). Pourquoi alors ne pas imaginer organiser une prochaine édition du Forum là-bas ?

La première édition se déroulera le 1er juin à Paris. Le Forum BioRESP a-t-il prévu un dispositif destiné à ceux qui n'auront pas la chance de pouvoir y participer ?
C'est prévu, oui. Pour cela, nous travaillons avec la structure Mediatico gérée par Frédéric Vuillod, ancien journaliste des Echos et spécialiste en économie. Tout au long du 1er juin, il interviewera les acteurs présents afin de présenter les propos des personnes clés de la bioéconomie sur le site BioRESP comme de Mediatico, de juin à novembre 2017.

forum_bioresp_supbiotech_programme_europeen_synenergene_evenement_biologie_bioeconomie_vivant_conference_ateliers_2017_06.jpg

Découvrez le IONIS Mag #35

Le numéro 35 du magazine de IONIS Education Group vient de sortir.

Au sommaire de cette nouvelle édition :

Bonne lecture ci-dessous ou directement sur la page dédiée !

« Transition bioéconomique : Qui est concerné ? » : Sup'Biotech partenaire de la 1re édition du Forum BioRESP, le jeudi 1er juin 2017

Après le Festival Vivant organisé en septembre 2016, le volet français du programme européen Synenergene (dont Sup'Biotech est partenaire) continue de proposer des événements destinés à aborder et faire connaître les différentes facettes de la biologie de synthèse et de la bioéconomie. Ainsi, le jeudi 1er juin 2017 verra l'organisation de la toute première édition du Forum BioRESP à l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (ENGREF) d'AgroParisTech (Paris 15e). Le Forum BioRESP se veut une interface de dialogue multi acteurs et de rencontres pensée pour remettre le vivant au cœur de l'économie et forger une bioéconomie viable et souhaitable à travers la tenue de nombreux ateliers, conférences et tables rondes.

forum_bioresp_supbiotech_programme_europeen_synenergene_evenement_biologie_bioeconomie_vivant_conference_ateliers_2017_01.jpg

Forum BioRESP
Le jeudi 1er juin de 14 h à 19 h à l'ENGREF
9 avenue du Maine
75015 Paris

Contact :
forum@bioresp.eu

Inscription (gratuite mais obligatoire) via le formulaire en ligne

Programme complet disponible sur la page dédiée

Plus d'informations sur le Forum BioRESP sur son site Internet

forum_bioresp_supbiotech_programme_europeen_synenergene_evenement_biologie_bioeconomie_vivant_conference_ateliers_2017_02.jpg


À propos de BioRESP :
Porté par un Comité de pilotage constitué de 7 Collèges réunissant les pouvoirs publics, des chercheurs, des industriels, des représentants d'associations et citoyens, des représentants territoriaux, ainsi que des étudiants et start-upers, le processus BioRESP est financé par une Alliance d'opérateurs publics et privés (cotisants annuels), dont Sup'Biotech et la Maison des sciences de l'homme Paris-Saclay. Le Forum BioRESP organise quatre rencontres par an. L'alliance BioRESP mandate la société Anthropocène pour coordonner et organiser les séances BioRESP. Les deux chargés de mission sont Dorothée Browaeys et Pierre-Alain Schieb.

Sup'Biotech vous donne rendez-vous le jeudi 18 mai 2017 pour la première édition du Boston-Paris Biotechnology Summit

boston_paris_biotechnology_summit_evenement_mai_2017_partenariat_supbiotech_01.jpgConférence internationale d'échanges regroupant les principaux acteurs bostoniens et francophones de l'industrie des biotechnologies et de l'investissement, le Boston-Paris Biotechnology Summit organisera sa première édition à Paris, le jeudi 18 mai 2017 de 8 h à 19 h, à l'Institut Pasteur (15e arrondissement). Sup'Biotech et son association étudiante Science & Business Consult' sont partenaires de cet événement d'échanges Franco-Américain qui, lors de conférences et tables-rondes, rassemblera de nombreux acteurs des sciences du vivant, tels que Nanobiotix, Sofinnova Partners, Gecko Biomedical, France Biotech ou encore Ipsen.

boston_paris_biotechnology_summit_evenement_mai_2017_partenariat_supbiotech_02.jpg

1ère édition du Boston-Paris Biotechnology Summit
jeudi 18 mai 2017 de 8 h à 19 h, au sein de l'Amphithéâtre historique Duclaux de l'Institut Pasteur
25-28, rue du Dr Roux
75015 Paris

Plus d'informations sur le site Internet de l'événement

boston_paris_biotechnology_summit_evenement_mai_2017_partenariat_supbiotech_03.jpg

Et le grand gagnant du concours photo Nature Urbaine de Sup'Biotech est...

En amont de la nouvelle édition de la Fête de la Nature, Sup'Biotech a organisé un grand concours de photographie du 27 février au 23 avril 2017, en partenariat avec la Ville de Villejuif et l'association étudiante Ephemere. Axée sur la thématique de la « force du végétal en milieu urbain », cette compétition originale voyait ses participants partager leurs plus belles réalisations sur les réseaux sociaux via le hashtag #NatureUrbaine.

retour_concours_photos_supbiotech_nature_urbaine_villejuif_ephemere_laureats_force_vegetale_2017_01.jpgÀ l'issue de cette première étape rondement disputée (avec près de 170 clichés soumis), quatre photos avaient été sélectionnées afin d'être soumises à un vote du public sur le compte Instagram de Sup'Biotech du 26 avril au 1er mai. Au final, c'est Mathias Duquesnoy qui remporte la première place du concours et donc un iPad Air. L'heureux photographe est suivi d'Omayla Arciniega (2eme place, qui remporte un Coffret Wonderbox), de Caroline « Floconfettis » Pineau (3eme place, qui repart avec une Go Pro) et Gary Gréteau (4eme place, récompensé par un casque audio Bluetooth). Sup'Biotech félicite l'ensemble des participants et vous donne dès à présent rendez-vous pour l'exposition photo Nature Urbaine qui aura lieu le mardi 16 mai 2017 à 19 h sur le campus de l'école.

retour_concours_photos_supbiotech_nature_urbaine_villejuif_ephemere_laureats_force_vegetale_2017_02.jpgLa photo victorieuse de Mathias Duquesnoy

retour_concours_photos_supbiotech_nature_urbaine_villejuif_ephemere_laureats_force_vegetale_2017_03.jpgDeuxième : Omayla Arciniega

retour_concours_photos_supbiotech_nature_urbaine_villejuif_ephemere_laureats_force_vegetale_2017_04.jpgTroisième : Caroline Pineau

retour_concours_photos_supbiotech_nature_urbaine_villejuif_ephemere_laureats_force_vegetale_2017_05.jpgQuatrième : Gary Gréteau


Exposition photo Nature Urbaine
Le mardi 16 mai 2017 à 19 h sur le campus de Sup'Biotech
66 rue Guy Môquet
94800 Villejuif

Accès :
Métro Ligne 7 : station Villejuif Paul Vaillant Couturier
Bus 47, 125, 131 et 185 : arrêt Roger Salengro / Bus 186 : arrêt Pierre Brossolette
Voiture : périphérique - sortie Porte d'Italie

Inscription auprès d'Agathe Brajou, responsable de la communication de Sup'Biotech, par mail à agathe.brajou@supbiotech.fr

Biomim'Expo 2017 : Sup'Biotech et ses élèves sont prêts à relever le challenge du biomimétisme !

Déjà partenaire en 2016 du premier salon Biomim'Expo, le grand rendez-vous participatif et collectif du biomimétisme, Sup'Biotech renouvelle son engagement à l'occasion de la seconde édition de l'événement, prévue les jeudi 29 et vendredi 30 juin 2017 prochains sur le site du Centre Européen d'Excellence en Biomimétisme (Ceebios) à Senlis dans l'Oise.

annonce_evenement_biomim-expo_2017_ceebios_partenariat_supbiotech_challenge_Biominnovate_etudiants_projets_01.jpgCette année, des élèves de 3e et 4e années de l'école seront également impliqués à travers leur participation au challenge Biominnovate, un concours étudiant de projets bio-inspirés organisé par le Ceebios, la Ville de Senlis, NewCorp Conseil et Biomim'Expo. Répartis en quatre équipes (trois de 3e année, une de 4e année), ces élèves auront à cœur de proposer des concepts innovants associant biomimétisme et développement durable, comme ont pu le faire d'autres formations de Sup'Biotech par le passé à l'occasion de l'iGEM ou des challenges Boost my Op' et Coup2Boost.

Retrouvez prochainement une présentation des quatre projets « 100 % Sup'Biotech » engagés dans le challenge Biominnovate !

En attendant, découvrez les caractéristiques du challenge sur le site du Ceebios et suivez les dernières actualités du salon Biomim'Expo sur son site Internet, Facebook et Twitter.

annonce_evenement_biomim-expo_2017_ceebios_partenariat_supbiotech_challenge_Biominnovate_etudiants_projets_02.jpg

Un Bureau des Sports haut en couleur

Depuis 2014, le Bureau des Sports de Sup'Biotech (BD2S) a fait de l'édition parisienne de la Color Run l'un de ses rendez-vous les plus prisés ! En échange de places offertes distribuées aux coureurs de Sup'Biotech, l'association a donc de nouveau été désignée responsable d'une zone de couleur lors de l'édition 2017 qui s'est déroulée dans la capitale le dimanche 16 avril. Le hasard a bien fait les choses puisque que, cette année, le BD2S devait recouvrir les sportifs d'une poudre verte rappelant fortement les couleurs de l'école ! Un bon moyen pour les futurs ingénieurs en biotechnologies de se préparer dans la joie et la bonne humeur pour la prochaine édition du Challenge du Monde des Grandes Écoles et Universités, un autre grand événement sportif auquel Sup'Biotech participe depuis de nombreuses années.

retour_color_run_supbiotech_paris_2017_bureau_des_sports_bd2s_etudiants_01.gifretour_color_run_supbiotech_paris_2017_bureau_des_sports_bd2s_etudiants_02.jpgretour_color_run_supbiotech_paris_2017_bureau_des_sports_bd2s_etudiants_03.jpgretour_color_run_supbiotech_paris_2017_bureau_des_sports_bd2s_etudiants_04.jpg

Sophie Mothré, nouvelle chargée d'enseignement des projets innovants à Sup'Biotech

Depuis le mois de février 2017, Sup'Biotech compte un nouvel enseignant dans son équipe, en la personne de Sophie Mothré. Désormais chargée d'enseignement des projets innovants des étudiants depuis la 2e à la 5e année, cette professionnelle qui a passé plusieurs années dans l'écosystème des biotechnologies revient sur son parcours et sa découverte de l'école.

sophie_mothre_ecole_nouvelle_chargee_enseignement_projets_innovants_supbiotech_sbip_01.jpg

Sophie Mothré

Quel est votre parcours ?
C'est celui d'un chercheur « classique ». J'ai d'abord passé ma thèse à l'Université Paris-6, sur la problématique des hormones thyroïdiennes et de leur métabolisme, avant de poursuivre avec un post-doctorat sur cette même thématique pendant un peu plus de trois ans aux États-Unis. Par la suite, j'ai voulu continuer dans cette voie, mais cette fois dans le privé, pour faire plus de la recherche appliquée et me plonger dans les biotechnologies. C'est ainsi que j'ai intégré une première start-up montée sur le site du Génopole à Évry. Cette dernière s'étant arrêtée pour des soucis de brevets, j'ai rejoint une autre jeune start-up, WatchFrog, qui proposait des solutions innovantes pour la détection de perturbateurs endocriniens... et j'y suis restée dix ans afin de participer à son développement ! L'activité de WatchFrog correspondait à mes attentes et mon parcours, puisqu'elle associait différents aspects : l'environnement, la santé, la physiologie, etc. C'est d'ailleurs à WatchFrog que j'ai pu découvrir Sup'Biotech. En effet, depuis ses débuts, la start-up a accueilli de nombreux étudiants de l'école en stage, mais aussi des Anciens, comme Anne Feraudet (Sup'Biotech promo 2010), l'adjointe de direction avec qui j'ai longtemps pu travailler sur des projets concrets. Sans WatchFrog, je ne serais sans doute pas à Sup'Biotech aujourd'hui !

Qu'est-ce qui vous plaît tant dans les biotechnologies ?
Le nombre important d'applications et de domaines d'applications possibles. Les biotechnologies recouvrent un grand éventail de secteurs et permettent d'avoir un large champ d'idées très diverses. Cela me permet de satisfaire mon goût pour la santé comme l'environnement et développer des solutions alternatives sans pour autant me cantonner à un rôle de chercheur accolé à sa paillasse !

Depuis le mois de février, vous faites partie de la grande famille Sup'Biotech. Comment s'est passée votre intégration ?
Très bien et j'en suis ravie ! Je suis à un poste qui correspond pleinement à mes aspirations profondes et l'accueil a été très bienveillant. J'ai la sensation que Sup'Biotech laisse vraiment à ses enseignants et son personnel administratif la possibilité d'innover dans les idées et leurs applications. Par exemple, en plus de ma mission de gestion et d'encadrement des étudiants dans le cadre des Sup'Biotech Innovative Projects, je m'occupe aussi d'enseigner la biodiversité aux 3es années et le biomimétisme aux 3es années qui ont intégré le cursus en admission parallèle. Enfin, je copilote également la mise en place du développement durable sur le campus aux côtés de Fabien Milanovic, le responsable du Pôle Biotechnologies en Société (PBS). Ici, il y a une grande liberté d'action et de proposition. J'apprécie ce cadre non figé, cette évolution constante, où les idées sont sans cesse renouvelées.

Sup'Biotech vous invite à un ciné-débat, le jeudi 20 avril 2017

En partenariat avec la mairie de Villejuif et l'association Herbes Folles, Sup'Biotech a inauguré le cycle de ciné-débats « Nature et nous, Nature en nous » afin de sensibiliser les habitant(e)s de la ville à l'écologie et au développement durable. Destiné à aborder des sujets sérieux, tout en se divertissant, en discutant et en gardant le sourire, ce cycle se compose de trois films suivis chacun d'une discussion avec la salle et des représentants de la Mairie, de l'association Herbes folles et de l'école. Après une première séance réussie, le second ciné-débat sera organisé le jeudi 20 avril 2017 de 19 h 30 à 22 h à la salle culturelle de la médiathèque de Villejuif. Il permettra aux participants de (re)découvrir « L'envolée sauvage » de Carroll Ballard et se poser la question de nos rapports aux animaux.


Ciné-débat : « L'envolée sauvage »
Le jeudi 20 avril 2017 de 19 h 30 à 22 h à la salle culturelle de la médiathèque de Villejuif
1 Esplanade Pierre-Yves-Cosnier
94800 Villejuif

Entrée gratuite (dans la limite des places disponibles) avec pot offert à la fin de chaque film

cine-debat_avril_2017_supbiotech_ecole_mairie_villejuif_association_herbes_folles_environnement_nature_ecologie_01.jpg

Archives

Abonnez-vous

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :